Régime keto (cétogène) : Avis complet

Sommaire

Depuis de nombreuses années, le régime cétogène reste au cœur de plusieurs études et recherches scientifiques. D’après les résultats obtenus, force est de constater que ce programme amincissant offre plusieurs avantages et bienfaits pour l’organisme. Certaines études ont même témoigné l’impact positif de ce régime pour prévenir certaines maladies. Quelles sont les précieuses informations à avoir sur ce régime keto ? Découvrez un guide complet sur le régime cétogène.

Quel est le principe du régime keto  ?

De prime abord, sachez que le régime cétogène fait partie d’un des programmes alimentaires les plus stricts et les plus restrictifs. Il propose en général un modèle nutritionnel assez différent de toute autre recommandation habituelle que vous connaissez. En effet, le principe du régime cétogène est de réduire la quasi-totalité d’apports quotidiens en glucides. Pour réussir à ce niveau, les personnes désirant adopter un tel programme alimentaire doivent respecter un ratio spécifique de macronutriments. Ce dernier est constitué particulièrement de :

  • 70 à 80 % de matières grasses ;
  • 20 à 25 % de protéines ;
  • 5 à 10 % de glucides.

À titre comparatif, les aliments plus classiques contiennent en général 55 % de glucides, 30 % de lipides et 15 % de protéines.

Par ailleurs, réduire drastiquement l’apport en glucides dans l’organisme permet au corps de rentrer en état de cétose. Il s’agit notamment d’un état métabolique nécessitant une alimentation particulière. En adoptant un tel régime, l’organisme n’a plus la capacité de puiser de l’énergie dans le sucre comme d’habitude. Il se tournera donc vers les stocks de graisse grâce aux corps cétoniques.

Régime cétogène : quels sont les avantages d’un tel programme alimentaire  ?

Sachez que les études scientifiques réalisées sur le régime cétogène sont incessantes. Bien que la majorité d’entre elles prouve un intérêt certain pour ce programme d’alimentation, sachez que les recherches ne sont pas encore fiables à 100 %. Toutefois, les bienfaits du régime cétogène se présentent comme suit :

La perte de poids

Les recherches effectuées ont permis de démontrer l’effet du régime cétogène sur le poids. En effet, certains scientifiques ont effectué 13 études sur ce programme et les résultats obtenus sont tout à fait satisfaisants. Plus précisément, le régime cétogène est beaucoup plus fiable dans la perte du poids contrairement à un régime faible en lipides. Les personnes qui ont eu la décence de suivre ce régime ont perdu un kilo plus que celles qui ont adopté un régime faible en lipides.

Quel est le processus de perte de poids avec le régime keto ?

Perdre du poids en adoptant un régime cétogène s’explique par plusieurs facteurs.

En se conformant aux études scientifiques, il faut déduire que consommer régulièrement des aliments protéinés facilite la perte de poids. Cela est dû au fait que les protéines ingurgitées favorisent la sensation de satiété. Voilà l’une des raisons pour lesquelles le régime cétogène est très réputé pour son effet coupe-faim.

Les personnes adoptant un régime cétogène et ayant cet effet coupe-faim font face à une perte de poids considérable. Cette sensation est due à une modification de comportement des hormones provoquée par le changement d’alimentation.

La perte de poids provoquée par le régime cétogène peut également s’expliquer par la diminution du stock de graisse dans l’organisme. En effet, le corps a tendance à stocker les glucides en excès sous forme de graisse. L’organisme est donc obligé d’utiliser les graisses stockées pour fournir de l’énergie aux organes.

Quelques précautions pour réussir sa perte de poids 

Il est déconseillé de consommer abusivement des protéines. Sachez qu’un excès de ce nutriment peut se transformer en glucides et être stocké sous forme de graisse. Une telle situation vous ferait sortir du régime cétogène et engendré des complications.

De même, il est également important d’être vigilant et de répondre efficacement aux besoins caloriques de votre organisme. Une telle recommandation ne doit pas être négligée puisque les études ont démontré qu’une réduction considérable de calories peut provoquer un ralentissement au niveau du métabolisme. Cette situation rendra la perte de poids plus difficile sur le long terme.

Une prévention efficace pour certaines maladies

Des études effectuées sur le régime cétogène ont permis de démontrer les effets positifs de ce programme amincissant sur plusieurs maladies. Cependant, certaines d’entre elles doivent être prises avec des pincettes. Voici quelques pathologies pouvant être traitées avec le régime cétogène selon certains professionnels de la diète.

Le diabète de type 2 ou le prédiabète :

Chez les diabétiques, le régime cétogène pourrait améliorer la sensibilité à l’insuline. Il s’agit d’une des bonnes manières permettant de perdre efficacement de graisse. Cela pourrait améliorer la santé des personnes atteintes de diabète de type 2. Par la même occasion, le régime cétogène pourrait stabiliser la santé des patients ayant du prédiabète.

L’épilepsie

Les études scientifiques ont démontré également que le régime cétogène est un traitement efficace pour limiter les crises épileptiques chez les patients.

Le cancer

En privilégiant une alimentation cétogène, cela pourrait ralentir considérablement la croissance des cellules tumorales. Face à une telle découverte, les scientifiques étudient activement d’autres effets positifs de ce programme amincissant sur les tumeurs.

La maladie d’Alzheimer 

Les études scientifiques ont permis de démontrer les bienfaits des corps cétoniques sur le vieillissement des cellules cérébrales. En adoptant un régime cétogène, cela pourrait améliorer les performances cognitives des personnes atteintes de cette maladie.

La maladie de Parkinson 

En suivant un régime cétogène, les personnes souffrant d’une telle pathologie pourraient diminuer considérablement les symptômes. Plus précisément, ce régime améliore la vie quotidienne motrice de celles-ci.

Les différentes phases du régime cétogène

Bien que le régime cétogène offre plusieurs avantages pour l’organisme, il est important de suivre une méthodologie bien précise pour en bénéficier. Voici les différentes phases de ce programme amincissant :

Phase 1 : réduire le taux de glucides dans l’organisme

La première phase du régime cétogène débute une fois l’objectif de perte de poids fixé. Elle prendra fin lorsque vous aurez atteint la moitié de votre objectif. Prenez par exemple une personne désirant perdre 10 kilos de poids. Elle terminera la première phase une fois les 5 premiers kilos perdus. Cependant, sachez que la première phase peut durer entre une et huit semaines.

Pendant le déroulement de la première phase du régime cétogène, une perte considérable de poids sera enregistrée. Cependant, il est important de s’hydrater régulièrement afin de faciliter le bon fonctionnement des organes. Plus précisément, veuillez boire environ 2 à 3 l d’eau par jour. Cependant, il est tout à fait possible de faire face à certains désagréments, notamment la grippe cétogène. Vous n’avez aucune inquiétude à avoir à ce niveau puisque cela est tout à fait normal. Rassurez-vous, car cette grippe disparaîtra au bout de 2 ou 3 jours.

Pour maximiser vos chances de réussir cette première étape, certaines recommandations ne doivent pas être négligées. En effet, vous devez écouter votre corps et ne pas en faire trop. Abstenez-vous complètement de l’alcool tout au début. Après la première semaine, vous pouvez commencer par boire un peu de vin blanc ou rouge sec, notamment 10 centilitres au maximum tous les 2 jours. Pendant cette première phase, il peut arriver que vous ayez faim. N’hésitez pas à opter pour un repas cétogène supplémentaire pour combler vos manques de protéines.

Phase 2 : maintenir la cétose douce

Vous pouvez démarrer la phase 2 de votre régime cétogène du moment où vous avez déjà atteint la moitié de l’objectif de poids fixés au départ. Il en est de même lorsque vous ne pouvez plus supporter les exigences de la première phase ou si vous avez déjà atteint les 8 semaines. Toutefois, il est particulièrement déconseillé de démarrer la 2e phase avant la fin de la première semaine de votre régime cétogène.

Au niveau de la durée, le total des étapes 1 et 2 ne doit pas dépasser les 14 semaines. Les personnes désirant perdre radicalement du poids peuvent revenir provisoirement en phase 1 à la fin de la 2e phase. Il s’agit d’une pratique courante qu’il ne faut pas négliger.

Pendant le déroulement de la 2e phase du régime cétogène, une diminution progressive du poids sera enregistrée. À ce niveau, l’idéal serait de consommer 3 repas cétogènes par jour. Cela doit être accompagné de 2 repas classiques à faible teneur en glucides. Vous ne devez pas consommer des aliments industriels, mais ceux préparés par vous-même à la maison. Également pendant cette phase, une bonne hydratation doit être privilégiée, notamment 2 l d’eau par jour au minimum.

Pour augmenter vos chances de réussir la phase 2 du régime cétogène, quelques recommandations ne doivent pas être négligées. Bien que cette étape soit agréable, il est tout de même nécessaire de surveiller son état de santé et de se contrôler régulièrement. Vous ne devez pas sous-estimer l’efficacité de cette phase puisque la perte de poids ne sera pas constatée si vous reprenez vos anciennes habitudes alimentaires.

En vérifiant régulièrement vos apports en glucides, n’hésitez pas à boire beaucoup d’eau. Une telle pratique doit être réalisée à des intervalles réguliers de 3 h entre les repas. À la fin de la 2e phase, il peut arriver que vous ayez encore du poids à perdre. Face à une telle situation, il ne faut pas s’affoler puisque la 3e phase du régime cétogène pourrait remédier à une telle situation.

Phase 3 : la consolidation

En démarrant la phase 3 du régime cétogène, vous vous assurez d’avoir atteint l’objectif de perte de poids. À ce niveau, il s’agit d’une période de transition vers un nouveau mode de vie. Un contrôle régulier doit être fait au niveau de l’alimentation, notamment les apports en glucides. À la différence des 2 premières phases, il n’y a pas de durée pour cette étape puisqu’il ne s’agit pas d’une phase de régime restrictive.

Pendant cette dernière phase du régime cétogène, il est recommandé de manger 5 repas standards à faible teneur en glucides. Abstenez-vous surtout des aliments transformés et privilégiez ceux que vous avez préparés vous-même. Vous devez aussi opter pour les bases d’une alimentation saine tout en privilégiant les produits cétogènes. De même, vous avez la possibilité de combiner votre régime alimentaire habituel avec quelques repas cétogènes.

Par ailleurs, il est important de préciser que la 3e phase du régime cétogène ne doit pas être considérée comme un véritable programme d’amincissement. Il s’agit précisément d’une transition vers un mode d’alimentation bien ciblé. Pour réussir à ce niveau, la meilleure solution serait de commencer par manger soi-même tout étant autonome). Cela permettra à n’importe quelle personne de maintenir son poids dans le temps. Pour plus de satisfaction, n’hésitez pas à privilégier la consommation des produits cétogènes.

Régime cétogène : quelques aliments à privilégier

Comparativement à n’importe quel programme d’amincissement, quelques aliments peuvent être privilégiés dans le régime cétogène. À titre illustratif, vous avez le choix entre groseilles, framboises, citrons, caramboles et fraises.

En dehors de tous ces aliments, les personnes désirant adopter le régime cétogène peuvent également opter pour des oléagineux et des produits laitiers. Il ne faut pas négliger également les viandes, les charcuteries et les poissons. De plus, la consommation des matières grasses peut être très intéressante puisqu’elles renferment une grande quantité de lipides bénéfiques pour l’organisme.

Quel de repas type ?

Le régime cétogène promeut beaucoup la cuisine. Si vous désirez vous conformer à ce programme alimentaire, il va falloir apprendre à préparer, puisque les produits pré-préparés sont prohibés. Il est aussi préférable de ne pas manger au petit déjeuner :

  • Au niveau de l’apéro : vous pouvez privilégier certaines charcuteries comme la chiffonnade de jambon cru ou la viande séchée. N’oubliez pas non plus les olives vertes et noires, les fromages en cubes, les amandes et les noix. Ces aliments peuvent être accompagnés de mayonnaise, d’anchoïade ou d’aïoli.
  • Au déjeuner, vous pouvez opter pour une salade verte de risotto de chou-fleur avec du bacon et accompagné d’une poignée d’oléagineux.
  • Au dîner, n’hésitez pas à privilégier une salade de bœuf mariné aux pousses de soja. Il est tout à fait possible d’accompagner votre repas par un bon morceau de fromage blanc et une infusion au citron.

Pour finir, rapprochez d’un médecin ou d’un diététicien afin d’obtenir plus de précisions si vous avez des zones d’ombre. Il est également important de savoir que le régime keto est efficace uniquement si vous respectez les différentes phases.

Solène Lefèvre
Solène Lefèvre

Passionnée par le bien-être et l'alimentation saine, Solène est une nutritionniste diplômée avec plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la santé nutritionnelle. Elle croit fermement que la nourriture est à la fois un plaisir et une médecine. Avec une approche holistique, elle guide ses clients vers des choix alimentaires équilibrés adaptés à leur mode de vie.